lundi 14 octobre 2013

François Garagnon – « Les pensées revigorantes »


N'ayez pas peur de vos rêves !


Si un projet vous paraît fou, abstenez-vous de le disqualifier d’emblée.
Accordez-lui de l’attention, efforcez-vous de le redimensionner, de le réajuster au besoin, mais respectez-le. Rien n’est plus triste qu’un rêve possible qui se heurte au mur de la trop sage raison !
Tout ce qui s’est fait de grand dans ce monde est né d’une passion.
Ainsi, ne dites jamais à un jeune : « Arrête de rêver ! »
En revanche, conduisez-le à (ré)orienter son rêve, à le calibrer, à l’adapter à la réalité, à le rendre pragmatique et actif.
On n’a pas idée du nombre de bonnes idées, de grands rêves qui n’aboutissent pas, non parce qu’ils étaient utopiques ou insensés, mais parce qu’ils n’ont pas bénéficié du vent de faveur d’un entourage prompt à l’optimisme !
L’initiateur d’un bon projet doit toujours trouver à un moment sur sa route des personnes qui y croient avec la même intensité que lui.
C’est ainsi et seulement ainsi, que les choses se font et que les grands rêves peuvent aboutir.
Enregistrer un commentaire