samedi 7 septembre 2013

LA DIFFERENCE QUI FAIT LA DIFFERENCE.

Les études nous apprennent d'où vient la différence qui fait l'élite, les champions, dans tous les domaines.

Il y trois zones d'apprentissage:


1/ trop facile (inutile)
2/ optimale
3/ trop difficile (impossible)

Jusque là, rien de très révolutionnaire, n'est-ce pas ?

Ceux qui réussissent travaillent beaucoup.
Beaucoup de gens qui travaillent beaucoup ne sont pas des élites ou des champions.

Alors ?

Les scientifiques démontrent que si n'importe quelle personne est assez acharnée, motivée et disciplinée pour travailler TOUJOURS le plus haut dans la zone optimale (2), c'est à dire toujours à la limite de l'impossible, alors au bout de dix ans, cela devient une élite, et on dit: "il est génial, elle est géniale".

Toutes les études concordent.

Le golfeur Tiger Woods écrase sa balle dans le sable et la frappe deux cents fois, parce que c'est difficile.
Ça fait de lui un champion du monde.

Mozart, Michael Jackson, sont tous des exemples d'un travail extrêmement poussé dès leur plus jeune age (exigé par leur père dans ces deux exemples).

C'est un choix, pas un don inné.
Tout le monde peut décider de le faire, et y arriver.
Enregistrer un commentaire